Accueil

MOBILIZEM-NOS QUE NOS VÒLON TUAR !

Cap d’Occitània sens occitan !

 

TOTIS A TOLOSA,
DIMENGE LO 17 DE FEBRIÈR
14H PLAÇA DEL CAPITÒLI

PER DEFENDRE E PROMÒURE
L’ENSENHAMENT DE L’OCCITAN !

Lo govern actual per la man del sieu Ministre de l’Educacion Nacionala a decidit de far disparéisser l’ensenhament de l’occitan amb 2 mesuras :

  • la desvalorizacion de l’opcion « occitan » al Bac

  • la supression dels mejans especifics atribuits a l’ensenhament de l’occitan

Consequéncias :

  • pus cap d’interés de prene l’occitan al Bac

  • non pas mai possible d’aprene l’occitan al Collègi, doncas en consequéncia, disparicion de la filièra al Licèu e amenaça a terme brac per l’ensenhament a l’Universitat

  • precarizacion de las tròp raras classas bilingüas al Primari


Es una ataca dirècta, redda e mortifèra del govern que, çò sembla, mespresa prigondament l’occitan e las valors que pòrta.

Un govern que nos mespresa doncas, nosautres que lo parlam, nosautres que volèm l’aprene, nosautres que difusam aquela cultura al profièit de totis.

Amb aquelas mesuras, lo Ministre de l’Educacion Nacionala, Jean-Michel BLANQUER, trepeja 68 ans d’esfòrces penoses, dempuèi la lei Deixonne de 1951, per desvelopar l’ensenhament de las lengas sonadas « regionalas » al dintre de l’ensenhament public.

Refusam aquesta matada, emai demandam e ara sens tardar :

  • la generalization de l’ofèrta de l’ensenhament bilingüe en occitan, dens totis los territòris concernits istoricament per l’occitan, e aquò, de la mairala duscas a l’ensenhament superior.

Aquesta mesura non es pas de las fabulosas qu’existís pertot ont los Estats reconneisson vertadièrament lor pluralitat culturala, e per exemple al Canadà pel françés !

En França, aquò existís de fait, en Corsèga e al País Basc, perqué Occitània tota sancèra, non se poiriá pas beneficiar del dispositiu aqueste?


Aquesta discriminacion es de non pas suportar !

Comptam ambe Vosautres !

 

L’IEO31.

 

 

TOUS À TOULOUSE,
DIMANCHE 17 FÉVRIER,
14H PLACE DU CAPITOLE

POUR DÉFENDRE ET PROMOUVOIR
L’ENSEIGNEMENT DE L’OCCITAN !

Le gouvernement actuel par l’intermédiaire de son Ministre de l’Éducation Nationale a décidé de liquider l’enseignement de l’occitan par 2 mesures :

  • la dévalorisation de l’option « occitan » au Bac

  • la suppression des moyens spécifiques attribués à l’enseignement de l’occitan


Conséquences :

  • plus d’intérêt de prendre l’occitan au Bac

  • plus moyen d’apprendre l’occitan au Collège, donc par conséquence disparition de la filière au Lycée et menace à court terme de l’enseignement à l’Université

  • précarisation des trop peu nombreuses classes bilingues au Primaire

C’est une attaque directe, radicale et mortifère de la part du gouvernement, qui visiblement méprise profondément l’occitan et les valeurs qu’il représente.

Un gouvernement qui nous méprise donc, nous qui le parlons, nous qui voulons l’apprendre, nous qui diffusons cette culture au profit de tous.

Par ses mesures, le Ministre de l’Éducation Nationale, Jean-Michel BLANQUER, piétine 68 ans d’efforts laborieux, depuis la loi Deixonne de 1951, pour développer l’enseignement des langues dites « régionales » au sein de l’enseignement public.

Non seulement nous refusons fermement cette mise à mort, mais de plus nous demandons et sans tarder :

  • la mise en œuvre de la généralisation de l’offre de l’enseignement bilingue en occitan, sur tous les territoires concernés historiquement par cette langue, et ceci, de la maternelle à l’enseignement supérieur.

Cette mesure n’est pas extraordinaire, elle existe partout où les États reconnaissent réellement leur pluralité culturelle, et notamment au Canada pour le français ! 

En France, ce dispositif existe de fait, en Corse et au Pays Basque, pourquoi l’Occitanie toute entière ne pourrait-elle pas bénéficier de cette mesure ?
 

Cette discrimination est insupportable !

Comptam ambe Vosautres !

 

L’IEO31.

 

SIAM PRACTICS / SIAMS EFICACES

Campanha e manifestacion per l’occitan

SIGNONS ET FAISONS SIGNER D’URGENCE 


LA PÉTITION DE LA FELCO

ÉCRIVONS ET FAISONS ÉCRIRE POUR CONTESTER CES MESURES MORTIFÈRE ET EXIGER LA GÉNÉRALISATION DE L’ENSEIGNEMENT BILINGUE DE L’OCCITAN DANS L’ÉDUCATION NATIONALE :

À l’Élysée :
http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/

Au Ministère de l’Éducation Nationale :
http://www.education.gouv.fr/pid33441/nous-contacter.html

Au Président de l'Assemblée Nationale :
president@assemblee-nationale.fr

A son député :
www.assemblee-nationale.fr/qui/xml/liste_alpha.asp?legislature=14

Au Président du Sénat :
g.larcher@senat.fr

Aux sénateurs :
http://www.senat.fr/nouveau.html

 

Itinéraire de la manifestation du dimanche 17 février à Toulouse, approuvé par la police/RG et la préfecture : 

Départ 14h00 de la Place du Capitole – Rue de la Pomma d’Or– Place St Georges – Rue Boulbonne - Une délégation va à la préfecture Place St Étienne déposer un lettre de doléances – Rue de Metz – Rue Alsace Lorraine – Rue Lafayette - Place du Capitole, fin de la manifestation avant 18h00.